Les perles d’eau douce… Quelles différences avec celles de Tahiti?

 

D’ou viennent les perles d’eau douce?

Elles proviennent de moules perlières élevées en Chine ou au Japon principalement.

A l’origine les perles proviennent des huîtres qui vivent en eau de mer. Cependant, les mollusques des lacs et fleuves peuvent aussi produire des perles.

Le processus d’obtention des perles de culture d’eau douce est plus rapide, plus facile que pour les perles de Tahiti ou d’Indonésie. En effet, le mollusque peut produire jusqu’à 50 perles, en une fois. Ceci plusieurs fois dans la vie du mollusque, de 8 mois à 5 ans. Le nucleus est constitué de minuscules morceaux de coquillage. Ainsi, il produit des perles de nacre pure, très résistante.

Les perles mesurent de 2 mm à 11 mm dans une grande proportion. Une taille supérieure à 12 mm et de bonne qualité de surface reste rare et cher.

En bref, elles représentent une belle alternative aux perles de Tahiti et proposent un rapport qualité prix très intéressant.

Découvrez toutes nos créations confectionnées avec ces perles si douces.

Les perles, les larmes des Dieux.

 

Quelle est  leur histoire?

Une longue histoire chinoise. La culture des perles d’eau douce a commencé en Chine il y a plusieurs siècles. On apprend cela dans d’anciens manuscrits chinois. La culture de la perle était, en effet, largement pratiquée dans ce pays dès le XIIIe siècle.

C’est certainement Yu Shun Yang qui a initié la culture de la perle alvéolée (en utilisant l’espèce de mollusques du lac Taihu appelée Cristaria plicata). Les méthodes de culture suivies il y a 700 ans sont très similaires à celles utilisées aujourd’hui. Les producteurs de l’époque utilisaient des sphères de nacre, des fragments de métal ou des formes de plomb préformées (représentant généralement un Bouddha).