Claire Delannoy les trésors des tropiques au bout des doigts !

Perles and Wax & Sud Ouest ! Retrouvez l’intégralité de l’article paru dans le quotidien Sud Ouest ce vendredi 9 décembre 2002.

Pouvez-vous résumer votre parcours ?

Je me prénomme Claire, fondatrice et créatrice de Perles and Wax. J’ai exercé le métier de Responsable Communication Marketing pendant près de 10 ans. Puis, je me suis lancée dans l’artisanat au cours d’une expatriation en famille sur le continent africain. Cela fait maintenant 12 ans que je crée des bijoux des îles, 6 ans que je fais de la couture, 5 ans que Perles and Wax existe. Et c’est en 2020, lors de mon retour en France, que je suis devenue artisan auto-entrepreneur au Pays Basque.

D’où provient concrètement ce goût pour l’aventure et l’envie de s’exporter dans les tropiques, l’Afrique ?

Ce goût pour l’aventure me suit depuis le berceau. En effet, j’ai passé toute mon enfance à Libreville au Gabon, avant de rentrer en France pour le lycée. J’ai par la suite fait des études dans le tourisme, puis une école de commerce avec une spécialisation dans la communication d’entreprises et le marketing. Ma carrière a débuté à Paris et quelques années plus tard, l’envie de soleil et ce besoin vital d’évasion m’ont mené en Guadeloupe. J’avais envie de retrouver une nature luxuriante, un climat tropical et un environnement qui correspondait à ce que j’avais connu enfant. J’y ai poursuivi ma carrière dans la communication, tout en découvrant le plaisir de créer des bijoux des îles en perles de Tahiti. Au bout de quelques années, mon mari rencontré en Guadeloupe m’a proposé de repartir au Gabon dans le cadre de son travail. Et c’est ainsi qu’après plus de 15 ans loin de mon pays de cœur, je foulais à nouveau le sol gabonais avec mes 2 enfants en bas-âge et retrouvais la moiteur de l’équateur. Nous avons passé 6 belles années à Port Gentil, capitale économique du Gabon et j’ai eu la chance de faire connaître ce pays magnifique à mes enfants. Une fois les valises posées, c’est tout naturellement que j’ai poursuivi mes créations de bijoux et l’envie de coudre est née, grâce au célèbre tissu en Wax, le pagne africain aux couleurs chatoyantes.

Quels événements ou personnalités vous poussaient à devenir créatrice à partir de bijoux et à coudre à partir du Wax ? 

C’est ma Maman qui m’a transmis sa passion de l’artisanat. Je suis ses traces en quelques sortes. Depuis mon plus jeune âge je vois maman bricoler, peindre, coudre des patchworks, confectionner des bijoux, créer des luminaires…

Une fois installée à Port Gentil, j’ai eu envie de développer cette fibre créative. Là-bas, l’artisanat local est omniprésent. J’ai eu la chance de collaborer avec des artisans bijoutiers pour la réalisation de bijoux mariant argent 925 et perle de Tahiti.

Ensuite, la couture est venue à moi comme une évidence et j’ai suivi des cours. Cela m’a permis d’apprendre les techniques, de peaufiner mes finitions et affirmer mon style !

Quelles sont les valeurs apprises en Afrique (Gabon) que vous transmettez peut-être à vos proches ou collègues artisans aujourd’hui ?

Les valeurs ancrées en moi sont le respect, la tolérance et la bienveillance. J’ai eu la chance de toujours être bien entourée et je pense très souvent aux locaux avec qui j’ai grandi et travaillé au Gabon. Ils avaient toujours le sourire aux lèvres malgré les difficultés du quotidien et cette façon de vivre au jour le jour m’impressionne toujours autant. Ce sont des personnes très courageuses et je pense souvent à eux… Loin des yeux mais près du cœur. « On est ensemble ».

Pourquoi avoir choisi le Pays basque & Cambo pour vous installer. Que vous inspire ce territoire , quel lien fait-il avec tout ce que vous avez connu ?

Ma famille s’est installée à Anglet il y a plus de 20 ans et c’est tout naturellement que mon mari et moi avons choisi cette région. Cambo est devenu notre port d’attache au fil de nos expatriations. Je retrouve dans le Sud-ouest une végétation qui m’est familière, une certaine douceur de vivre, puis aussi, l’océan et le soleil omniprésents dans ma vie.

Combien de temps accordez-vous à la réalisation de chaque bracelet, pochettes, cabas… / Vos clients viennent d’un peu partout ?

C’est difficile de vous répondre car en réalité mes créations sont une part de moi et j’y pense beaucoup pour ne pas dire tout le temps, avant de les réaliser. Mais, concrètement il me faut 2 à 3 heures pour concevoir un sac de l’assemblage des tissus aux finitions. En effet, chaque sac cabas Perles and Wax est réversible et fait à la main. Ce qui sous-entend deux sacs à réaliser et toutes mes créations sont uniques. Je ne reproduis jamais 2 fois le même sac. Cela demande donc du temps et de la réflexion lors de la composition. Pour une pochette, 1 heure suffit et pour les perles c’est un autre processus. Lorsque je reçois mes perles en provenance de Tahiti, je dois d’abord les trier, puis selon leurs formes, je les perce. Une fois percées, je les associe à d’autres trésors, tels que dollars des sables, cauris, pâtes de verre (…) pour en faire des bracelets, boucles d’oreilles, colliers ou bagues uniques.

Mes créations solaires touchent une clientèle expatriée. Des personnes qui comme moi, sont attachées à l’Afrique, aux îles, à une vie entre équateur et tropiques. Souvent mes réalisations leurs rappellent de beaux souvenirs et évoquent ce besoin vital d’évasion. Les perles de Tahiti séduisent aussi les amoureux de la mer, les passionnés de voyages et de grands espaces.

Quelles sont vos ambitions pour 2023, garder du « soleil dans vos valises » ?

Ah ça oui !!!! Il y aura toujours du « Soleil dans mes valises » !!! Et j’espère que la vie me réserve encore de belles surprises. J’ai toujours en moi ce besoin d’évasion, cette envie de découvrir le monde et d’y dénicher des trésors pour créer encore et toujours ! Je souhaite aussi que 2023  me permette de faire connaître mes créations au plus grand nombre.

Je vous souhaite la bienvenue dans mon univers et je serai ravie de vous recevoir dans mon atelier.

En attendant, je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année, Claire.

Merci à Sud Ouest pour ce bel article ! Perles and Wax sud ouest !

Pin It on Pinterest