La toile de Jute… Mais qu’est-ce que c’est ?!

Le jute est une fibre végétale naturelle et écologique. Il se cultive dans le delta du Gange en Inde, en Chine, en Birmanie et même en Thaïlande. Le processus de récolte de la fibre n’a pas changé au fil des siècles. Cette fibre naturelle se fabrique à partir de fagots de un à quatre mètres de tiges récoltées à la main.

Comment se fabrique le jute ?

Tout d’abord, les tiges une fois récoltées, se coupent et s’immergent dans l’eau 10 à 30 jours. En effet, les bactéries présentes dans l’eau dissolvent le matériau collant qui maintient les fibres ensemble. Au cours du processus de défoliation, la partie non fibreuse de la tige est retirée, ce qui sépare les fibres. Puis, les fibres ramollies sont aspirées de la tige.

Par la suite, les fibres sont teintes et traitées pour résister à l’eau et au feu. Enfin, une fois prêtes, les bobines de fibre de jute s’expédient vers des installations de production textile où elles sont tissées en différents types de tissus, comme la toile de jute.

Histoire du jute

L’histoire du jute est riche. Les civilisations anciennes l’utilisent comme matériau bon marché pour la fabrication de textiles. La plante de jute a une croissance rapide et produit de nombreuses utilisations. La fibre sert, entre autre, à la création de cordes et de papier. 

C’est à l’arrivée des commerçants Anglais que le potentiel de cette plante se remarque. Le jute devient un élément essentiel de l’économie indienne. La toile de Jute, très résistante, s’utilise pour les sacs de transport maritime ou postal, ou encore pour l’emballage tels que les sacs de café. En effet, la toile de jute ne se déchire pas et résiste à de fortes pressions.

Dès 1793, le jute devient un produit d’exportation important. L’Inde est un acteur majeur de cette production qui augmente de manière significative. Les filatures de jute au Royaume-Uni et en Écosse, deviennent les plus grands exportateurs de ce matériau.

Au XIXe siècle, la fabrication du jute s’étend à d’autres pays, dont la France, les États-Unis, la Russie, l’Autriche et la Belgique. Au 19ème siècle, le gouvernement néerlandais spécifie que le café doit être emballé dans des sacs en jute. 

Aujourd’hui la toile de jute se retrouve dans de nombreux domaines tels que la décoration, l’ameublement ou encore dans la confection de sacs cabas et pochettes. Découvrez les créations Perles and Wax composées de cette toile de jute.

Claire, la créatrice de Perles and Wax

Pin It on Pinterest